Les buts de la JR

La Justice Restaurative poursuit plusieurs buts, tels que :

Il est essentiel, en JR, de considérer à chaque étape les besoins des trois acteurs principaux : ceux qui ont subi un dommage (les victimes), ceux qui ont causé un tort (les auteurs), et la communauté touchée.

De tels besoins peuvent être par exemple de recevoir de l’information, un important soutien, avoir la possibilité de conversations honnêtes, la possibilité de se sentir redevable, d’accepter sa responsabilité personnelle. De plus, la JR responsabilise les victimes, les auteurs et la communauté.

Restaurer des relations brisées et réparer le mal infligé est au cœur de la JR. Cela implique d’une part que les auteurs acceptent la responsabilité de leurs actions et corrigent le mal qui a été fait et, d’autre part pour la communauté, qu’elle évalue les éléments favorisant l’émergence de telles situations et qu’elle trouve des manières d’agir activement pour les prévenir. Cela amène souvent à analyser des questions de justice sociale dans le contexte local.

Finalement, un troisième but d’une intervention de JR est d’incarner et de refléter l’ensemble des valeurs choisies et adoptées par les communautés. Les valeurs discutées ci-dessous au paragraphe « Valeurs », se révèlent universelles, quelle que soit l’origine culturelle, ethnique ou religieuse des participants.