Justice Rétributive vs Restaurative

By Doerner & Lab, 2014, S.136

La Justice Rétributive La Justice Restaurative
Un crime est un acte contre l’Etat, la violation d’une loi, une idée abstraite Un crime est un acte dirigé contre une autre personne et la communauté
Le système de la justice rétributive contrôle le crime Le contrôle du crime incombe en premier lieu à la communauté
L’auteur rend compte au travers de la peine qui lui est infligée L’auteur rend compte en assumant sa responsabilité et en prenant des mesures pour réparer le tort infligé
Le crime est un acte individuel avec une responsabilité individuelle Le crime est reflète les dimensions individuelles et sociales de la responsabilité
La sanction est efficace
Les menaces de sanction détournent du crime
La sanction change les comportements
La seule sanction est inefficace pour changer les comportements, elle perturbe l’harmonie de la communauté est les bonnes relations
Les victimes sont à la périphérie du processus Les victimes sont au centre du processus de résolution du crime
L’auteur est défini par ce qui lui manque L’auteur est défini selon sa capacité à réparer
On se concentre sur la culpabilité et sur faute, on se projette dans le passé (a-t-il/elle fait cela ?) On se concentre sur la résolution du problème, sur la responsabilité et les obligations, sur le futur (que devrait-on faire ?)
On met l’accent sur les relations antagonistes On met l’accent sur le dialogue et la négociation
On inflige une peine pour punir, dissuader, prévenir Le dédommagement comme moyen de réparation pour les deux parties; le but étant la réconciliation
La communauté est en marge, elle est représentée de manière abstraite par l’Etat La communauté en tant que facilitateur du processus de réparation
La réaction se concentre sur le comportement passé de l’auteur La réaction se concentre sur les conséquences dommageables du comportement de l’auteur; on met l’accent sur le futur
Dépendance à l’égard de professionnels agissant par procuration Implication directe des participants